CESSEZ LE FEU

30 12 2010

La Côte d’Ivoire vit toujours depuis un mois dans un climat de tension et de violence qui fait peur. Cela fait peur parce-que la première victime est une fois de plus la population. Nos propos ne sont pas de savoir qui a raison qui a tord. Il s’agit de raisonner et de réfléchir aux moyens à mettre en place pour le climat social s’apaise. Nous voyons tenir de part et d’autre des propos haineux qui compromettent la paix civile. 

Quels sont les priorités du pays ? Elles sont simples et ne tiennent qu’en un principe : « Améliorer les conditions de vie de la population ». Il est donc nécessaire de favoriser le développement économique du pays, lutter contre la corruption et les systèmes d’arnaque en tout genre. Il faut favoriser l’envie d’investissement dans le pays. Pour cela il est nécessaire de retrouver un apaisement social un climat serein. 

Je lance un appel aux deux hommes du second tour. 

Au nom du Dieu du premier livre « CESSEZ LE FEU ! » Il y a déjà eu assez de morts dans les rues. Il n’y a eu que trop de mort de part et d’autre que ce soit aujourd’hui ou hier. La seule idéologie qui compte c’est l’UNITE NATIONNALE c’est la laïcité de la société ivoirienne. Ensemble reprenez le chemin de la conquête de la confiance des investisseurs. Ensemble redéfinissons les modes de coopérations où les richesses du pays sont exploitées équitablement et durablement. 

« CESSEZ LE FEU ! » la population se meurt. Que trop de morts dans les rues aujourd’hui que trop de mort dans le passé. Respectons-les en leur montrant que c’est l’entente de la population et des acteurs sociaux qu’ils ont, toujours, à leur façon, rechercher en le payant de leurs vies. Au nom du peuple, au nom de l’Homme « CESSEZ LE FEU » quand, dans vos rues, un homme meurt c’est l’Humanité qui meurt. Que vaut le pouvoir s’il n’est pas au service de la population ? Ou se trouve la dignité politique de l’homme qui en son nom laisse, sur le bas côté, une partie de la population ; qui voit toute une partie de la population disparaître à jamais. La grandeur du politique c’est d’être capable de créer et d’assurer la paix pour que le peuple prospère. Je ne sais pas s’il faut recommencer les élections où s’il faut trouver un autre compromis. Mais certainement il faut garder l’intérêt de la population votre véritable employeur celui que vous signe votre contrat de travail par les élections et l’expression démocratique. 

« CESSEZ LE FEU ! » et redéfinissez avec les partenaires les modes de coopérations en respectant l’environnement et la population. Protégez-vous des « partenaires » qui ne souhaitent qu’une chose en pillant les richesses de votre grand et beau pays. 

Il est de votre responsabilité de corriger les orientations prisent par vos organisations. Il est plus que temps plus qu’urgent de revenir à un climat normal. Faites vite on attend. 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




collectivités territoriales... |
l'agenda de la section |
Europe Ecologie - Canton Sa... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rouletabille
| Quand la vérité blesse
| Le Socialiste Socialisant