EST-CE UN RENDEZ VOUS MANQUE AVEC LA DEMOCRATIE ?

6 12 2010

Le premier tour des élections en Côte d’Ivoire nous montrait du moins semblait montrer que la démocratie en Côte d’Ivoire était en bonne voie. Le second, ses résultats et ce qui s’en suit semblent démontrer que la démocratie à du manquer le rendez-vous en Côte d’Ivoire.

De mon côté de la lorgnette ce qui me chagrine c’est que je vois deux hommes de grande valeur pour le pays qui se déchirent et derrière je vois une population qui n’a donc pas fini de souffrir. La division du pays semble lui avoir repris sa marche en avant. Alors qu’enfin nous vivions une grande marche en avant vers l’unité d’un peuple et d’une nation.

Je me refuse de prendre parti pour l’un ou l’autre des candidats du second tour. Je prends partie pour le peuple ivoirien qui réclame l’unité nationale que les politiques s’unissent afin de permettre à ce beau pays d’avancer et de reprendre sa place dans le concert des nations. La C.E.I. avait été créée afin de permettre au processus démocratique de se dérouler dans sous les meilleurs hospices chacun des partis se devaient de respecter ses annonces et ses résultats. Pourtant ce n’est pas le cas, un retard de 24 heures, la récupération de la main par le Conseil Constitutionnel et annonce d’un résultat différents. Il y a-t-il eu fraude à un moment ou l’autre du processus électoral ? Il y a-t-il une irrégularité dans les processus d’agrément des candidats ? Je ne sais et d’ailleurs je me  »refuse » à le savoir. Seule chose que je sache c’est que si il y a un doute raisonnable pour qu’il puisse y avoir contestation de ce second tour, il est alors possible de réorganiser ce second tour. En regardant la campagne par la RTI, par la presse je pensais que la campagne du second tour serait axé sur les programmes politiques, sur le débat du choix d’un avenir pour le pays. Ce que j’ai vu m’a attristé puisque nous avons vu un combat de personnes et non de personnalités. La qualité des débats du second tour en a été affectée. Il est également envisageable de voire une sorte de « paix des braves » et donc de trouver un moyen de préserver la cohésion sociale et l’unité de la nation.

Je lance ici un appel au peuple ivoirien tout entier. « Ne rentrez pas dans ce conflit de personne et restez le garant de votre volonté d’unité nationale. Le processus de développement de votre pays dépends de vous et vous seul. Faites de votre pays une nation où nous pouvons et voulons continuer à investir dans une nouvelle forme de coopération où la population est respectée, où votre pays est respecté dans la gestion des ses richesses et de son environnement. » Cet appel est dans la stricte philosophie de ce blog où je vous invite à partager et échanger.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




collectivités territoriales... |
l'agenda de la section |
Europe Ecologie - Canton Sa... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rouletabille
| Quand la vérité blesse
| Le Socialiste Socialisant